En plein dans la fashion week Septembre 2019 de Paris

En plein dans la fashion week Septembre 2019 de Paris

Chaque année, le rendez-vous de la mode qui dure un mois est conclu à Paris, l’une des plus grandes villes de la mode – sinon la plus grande. Du 23 Septembre au 01er Octobre dernier, les grands couturiers ont présenté leurs collections pour le printemps et l’été 2020, annonçant ainsi les grandes lignes des tendances de l’année prochaine. Nous retournons sur cette scène de la créativité, du luxe et de la beauté au travers de cet article.

Chaque maison, un message

Si la semaine de la mode à Paris a tant d’adeptes, c’est bien parce qu’on y rencontre tout ce qui se fait de mieux au monde, du design à la parisienne des maisons comme Chanel à la touche plus légère des internationaux comme Valentino ou encore Gucci.

Pour cette collection printemps/été 2020, Pierpaolo pour Valentino a, par exemple, opté pour la sobriété en affichant une collection glamour et sans extravagance, tant au niveau des couleurs que des coupes. Côté couleur, une réelle domination du gris et du blanc, donnant une importance réelle à l’art de la couture et aux formes qui font désormais l’essence de chaque vêtement.

Côté Celine, c’est avec allégresse que l’on joue avec les volumes pour donner un véritable coup de neuf au style néo-bourgeois en misant sur 50 nuances de jupes culottes, le plus souvent combinés avec divers types de boots.

Chez Chanel, les motifs carreaux sont au-devant de la scène. Côté style vestimentaire, combi-shorts, blazers et robes constituent l’essentiel de la collection. Louis Vuitton a clôturé la semaine de la mode pour le printemps et l’été 2020 en offrant un spectacle de choc de style, mélangeant avec adresse les couleurs, les styles, les époques et les motifs.

De plus en plus vers l’écologisme

Chaque saison, chaque année, il est démontré que les acteurs dans l’industrie de la mode prennent conscience de leur rôle dans la dégradation de l’environnement. Aussi, la fashion week de Paris a été le terrain d’un début d’activisme.

L’on voit ainsi la maison Louis Vuitton opter pour un décor entièrement fait de bois recyclé, Marine Serre qui fait défiler ses mannequins avec des masques à gaz : on ne peut pas lancer un appel plus explicite ! D’ailleurs, ses défilés ne sont que la pointe de l’iceberg. Les actions environnementales entreprises par les grands noms de la mode sont plus profondes, comme l’a montré Gucci. Gucci s’est engagé pour une émission d’empreinte carbone neutre. Déjà au défilé automne/hiver, la maison a fait de son mieux pour compenser toutes ses dépenses en carbone, tant pour la production de sa collection que pour le transport des personnes qui ont assisté au défilé.

Une note d’inclusion et de diversité

Une fashion week, c’est aussi un événement de taille pour les mannequins. La semaine de la mode de Paris, Septembre 2019 s’est singularisée par une affirmation de l’appel à la diversité au niveau de ses mannequins. On a ainsi constaté une plus grande diversité ethnique comme ceux qui ont défilé pour Valentino ou pour Christian Siriano.

Il en est de même en ce qui concerne la morphologie des mannequins. Christian Siriano (toujours) puis les lingeries Etam ont fait défiler des mannequins aux tailles diverses. Selon eux, il s’agit là d’une manière incontestée de donner plus de réalisme aux défilés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

38 − = 33