5 conseils pour éviter les jambes irritées après le rasage

5 conseils pour éviter les jambes irritées après le rasage

Qui n’apprécie pas d’avoir une jambe douce et parfaite, dépourvue de poils ? En cela, beaucoup optent pour le rasage car cette méthode est pratique, rapide, économique et il peut se faire soi-même. Pourtant, le rasage a son inconvénient majeur : les jambes sont souvent irritées après le rasage. Pour éviter que des boutons n’apparaissent après le rasage, que votre jambe ne gratte ou ne brûle ou qu’il y ait des rougeurs, voici quelques astuces.

1)    Hydrater votre jambe continuellement

La première solution permettant d’éviter l’irritation des jambes après le rasage est de faire en sorte de l’hydrater quotidiennement – mais non uniquement au moment de se raser. Pour ce faire, il convient d’utiliser des produits hydratants. Petite astuce : tournez-vous vers des produits naturels tels que l’huile d’aloe vera. À défaut, certaines crèmes hydratantes offrent aussi une excellente alternative. Tournez-vous vers les marques reconnues et certifiées pour éviter toute mauvaise surprise. Ainsi, la peau de votre jambe sera en bonne santé et il y aura moins de risques d’irritations post-rasage.

Bien évidemment, il faut beaucoup plus hydrater la peau avant le rasage pour que cette opération ne lui cause pas trop de mal. Ainsi, appliquez une dose supérieure de votre hydratant habituel 24 h avant que vous ne vous rasiez. Toutefois, ne baignez pas la peau trop longtemps car elle risque d’enfler et de nuire au rasage.

2)    Légèrement exfolier avant le rasage

Avant de vous raser, il est mieux de procéder à une exfoliation de votre jambe. Utilisez pour cela un exfoliant doux comme du sucre. Il n’est pas nécessaire d’appuyer trop fort – cela vous causera plus d’irritations sur les jambes. Faites-le d’une manière soft. L’objectif de l’exfoliation est d’éliminer par avance les saletés qui risquent d’infecter votre jambe.

3)    Utiliser le bon rasoir

Les démangeaisons et infections de la jambe après le rasage sont souvent dues à un problème de rasoir. S’agissant du matériel principal, vous devez le choisir avec soin. En effet, un rasoir avec une lame émoussée augmente les chances de s’irriter durant le rasage. Un rasoir inadapté à sa peau et à la texture de ses poils engendre souvent des rougeurs après s’être rasé.

Aussi, dès qu’un rasoir ne vous convient pas, n’hésitez pas à en changer. Il est préférable de dépenser pour trouver le bon modèle plutôt que de voir ses jambes abîmées par les irritations. Les enquêtes menées auprès de la gent féminine semblent démontrer que les rasoirs à 3 lames sont les mieux indiqués.

Enfin, n’oubliez pas de remplacer les lames de votre rasoir régulièrement. Cela vous évitera d’avoir un mal de jambe quelconque après le rasage. Généralement, le remplacement se fait une fois tous les 3 à 4 rasages.

4)    Se raser au bon moment et avec la bonne technique

Eh oui, il y a aussi un moment pour se raser afin d’éviter les irritations de votre jambe. Faites-le la nuit. En effet, cela donnera à votre peau le temps de récupérer. En début de matinée, vous risquez de vous empresser, de faire un faux mouvement de rasage et vous allez peut-être recouvrir la jambe d’un pantalon. La peau ne pourra pas respirer et se régénérer correctement.

Quant à la technique, l’astuce est de se raser dans le sens du poil. Il est vrai que vous n’aurez pas le top du résultat, mais vous éviterez réellement les irritations de la jambe.

5)    Bien nettoyer la peau après le rasage

Pour éviter d’avoir la peau irritée après un rasage ou pire, d’avoir une peau infectée, bien rincer ses jambes est une étape obligatoire. Pour ce faire, il est conseillé de la rincer à l’eau puis d’appliquer une petite dose d’après-rasage. Eh oui, ce produit peut aussi être utilisé sur les jambes. L’alcool qu’il contient fera office d’antiseptique pour éviter que les microbes ne vous causent des démangeaisons de toutes sortes.

Par contre, le nettoyage exclut l’utilisation d’autres types de produits (crème, gel, …). Souvent, leur utilisation est la source de jambes qui brûlent ou qui piquent après le rasage. En effet, c’est le moment où l’épiderme est le plus sensible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

82 + = 91